Article

En ligne (disponible) - Article
L'équipe mobile de soins palliatifs, un exercice sous conditions / MINO, Jean-Christophe.
Revue médicale de l'assurance maladie, 2005, vol. 36 (1 (janv.-mars)), p. 61-68.

http://www.ameli.fr/pdf/1760.pdf (20-06-2006)
Droits d'auteur : Cette oeuvre est protégée par un droit d'auteur. Elle ne peut être reproduite qu'à des fins d'études privées ou de recherche et seulement si la source est mentionnée.

Mots-clés principaux
:
Soins palliatifs
Méthode qualitative
Organisation du travail
Suivi du patient
Soutien à la famille
Équipe soignante
Étude multicas


Résumé :

L'objectif était d'illustrer l'apport des études qualitatives à la recherche sur les pratiques et l'organisation des soins en montrant en quoi une équipe mobile hospitalière de soins palliatifs exerce sous conditions, ou pour le dire autrement en quoi la forme de ses pratiques varient fortement en fonction de son contexte de travail.
Objectif : Dans cet article, nous avons voulu illustrer l'apport des études qualitatives à la recherche sur les pratiques et l'organisation des soins en montrant en quoi une équipe mobile hospitalière de soins palliatifs exerce sous conditions, ou pour le dire autrement en quoi la forme de ses pratiques varient fortement en fonction de son contexte de travail.
Méthode : Nous avons choisi de présenter les résultats de l'analyse de cas d'intervention contrastés issus d'une étude par observation d'une équipe mobile dans un hôpital universitaire.
Résultats : Certaines conditions de travail sont apparues structurantes pour les pratiques d'une telle équipe : la conception qu'avaient les services hospitaliers des soins palliatifs, la connaissance réciproque entre professionnels, la nature de la pathologie du patient et son évolution, le type de symptômes cliniques, l'arrêt ou non des traitements, les problèmes présentés à l'équipe et comment celle-ci s'en saisissait, le discours des médecins vis-à-vis du patient et de son entourage, les réactions de ceux-ci, la temporalité de l'évolution de la phase terminale et du décès, la possibilité pour l'équipe mobile d'effectuer un accompagnement de la famille, et enfin, pour les différents protagonistes, un certain rapport au temps.
Conclusion : Les pratiques médicales dépendent non seulement de la clinique mais aussi de l'organisation du travail, ainsi que des conceptions de la médecine qu'ont les professionnels. Leur complexité ouvre de nouvelles perspectives, appelant des études qualitatives et contextualisées afin d'enrichir la recherche sur les pratiques et l'organisation des soins.

Langue : Français
Doc n° : 18642
NumRec : 1864203
1760.PDF
1760.PDF
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM