Article

(disponible) - Article
Conscience de soi et démence sévère / AL ALOUCY, M.-J. ; ROUDIER, M..
NPG : neurologie-psychiatrie-gériatrie : la revue du vieillissement cérébral, 2006 (31 (févr.)), p. 38-42.


Mots-clés principaux
:
Démence
Anosognosie
Neuropsychologie
Conscience de soi


Résumé :

Résumé :
L'anosognosie est un trouble mental fréquent chez les déments, mais sa relation avec la sévérité de la démence reste obscure. Les échelles d'évaluation de l'anosognosie disponibles sont surtout adaptées aux stades légers et modérés de la démence : il existe une lacune dans nos connaissances en ce qui concerne la conscience des troubles dans les stades sévères de la maladie. Les deux objectifs de cette étude étaient d'évaluer la conscience des troubles cognitifs et comportementaux chez une population de personnes âgées institutionnalisées atteintes de démence sévère (MMSE : 10,6 en moyenne) et de valider un outil spécifique à cette population, le « Questionnaire de conscience de soi dans la démence sévère » (QCSDS). Les résultats de l'étude montrent l'existence de trois groupes de patients en fonction de la conscience des troubles: a) conscience normale : 47%, b) anosognosie légère : 30%, et c) anosognosie sévère : 23%. Ces résultats confirment que les patients déments pourraient rester conscients de leurs troubles, même au stade avancé de la démence.


Langue : Français
Doc n° : 20920
NumRec : 2092003
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM