Article

(disponible) - Article
Hypertension artérielle du sujet âgé (2ème partie) / Hanon, Olivier ; Puisieux, François ; MOUNIER-VEHIER, Claire.
La revue de gériatrie, 2006, vol. 31 (08 (oct.)), p. 597-620.


Mots-clés principaux
:
Médicament
Hypertension artérielle
Inhibiteur calcique
Tension artérielle
Traitement (Thérapeutique)


Résumé :

Dossier :
-Intérêt des méthodes de mesure ambulatoire de la pression artérielle chez la personne âgée p. 599
La prévalence de l'hypertension artérielle, définie par une pression artérielle systolique à 140 mm Hg et/ou une pression artérielle diastolique à 90 mm Hg atteint 60 à 70% dans la population des plus de 60 ans. Environ 60% de ses hypertendus ont une hypertension artérielle systolique isolée. Cependant environ 25% de ses patients considérés comme hypertendus sur la base d'une mesure conventionnelle de la pression artérielle ont une pression artérielle normale hors de la présence du médecin, c'est-à-dire une hypertension artérielle blouse blanche. En fait la méthode conventionnelle de mesure de la pression artérielle au cabinet, quoique apparemment simple, a un certain nombre de limitations particulièrement chez les sujets âgés en raison de l'augmentation de la variabilité de la pression artérielle avec l'âge. Des méthodes alternatives de mesures ont été développées incluant les méthodes d'auto-mesure et le monitoring ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures. Les études suggèrent que ces méthodes ambulatoires de mesure de la pression artérielle évaluent mieux que la méthode conventionnelle le niveau réel de la pression artérielle des sujets âgés, le risque vasculaire et les effets du traitement. Pour le monitoring ambulatoire, le seuil de normalité de la pression artérielle moyenne est de 130/80 mm Hg. Ce seuil est de 135/85 mm Hg pour les méthodes d'auto-mesure. Les méthodes ambulatoires de mesure de la pression artérielle sont indiquées chez les sujets âgés, particulièrement en cas de suspicion d'hypertension artérielle blouse blanche, d'hypertension artérielle limite, d'hypertension résistante au traitement, mais aussi chez les patients qui présentent des symptômes suggérant une hypotension.

-Effets cardio et cérébro-protecteurs des antagonistes calciques chez le sujet âgé p. 605

-Modalités pratiques du traitement antihypertenseur chez le sujet âgé p. 615

Langue : Français
Doc n° : 22191
NumRec : 2219103
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM