Article

(disponible) - Article
La température tympanique chez le sujet âgé : étude prospective comparative avec la température rectale / VAUX, B. ; et al.
La revue de gériatrie, 2000, vol. 25 (03 (mars)), P. 139-146.


Mots-clés principaux
:
Évaluation des signes vitaux
Température corporelle


Résumé :

Objectifs : Principal : Chez la personne âgée >75 ans, comparer la température tympanique par thermomètre à infrarouges Sherwood avec la température rectale de référence par thermomètre en verre à mercure, et rechercher les variables confondantes.
Secondaire : estimer les coûts respectifs.
Méthode : Etude comparative, prospective, portant sur 260 patients de 75 ans. Mesure simultanée chez chaque sujet, au repos allongé, de la température rectale à 3 cm de la marge anale, lue au terme de 3 mn, et de la température tympanique, affichée en équivalence centrale, dans l'oreille droite.
Résultats : La moyenne des températures rectales était de 37.07° C  0.57 et celle des températures tympaniques de 37.14° C  0.74 avec une corrélation positive entre les deux (r = 0.73, p < 10-4). Les températures tympaniques étaient abaissées de façon significative en présence d'un bouchon decérumen ou de troubles oppositionnels. Au seuil de 37.6° C la sensibilité et la spécificité sont de 86 % pour une VPP de 0.54 et une VPN de 0.97. Le coût d'une prise de température tympanique représente un gain de 68,50 % en Court Séjour et de 77,73 % en Long Séjour par rapport à celui d'une prise de température rectale.
Conclusion : Chez le sujet très âgé, polypathologique, la prise de température tympanique est une alternative intéressante à la prise de température rectale.


Langue : Français
Doc n° : 22023
NumRec : 2202303
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM