Monographie

WT 180 S518 (disponible) - Monographie
Sexualité et vieillissement / dir. PLOUFFE, Louise ; dir. PLAMONDON, Lyne ; Association québécoise de gérontologie. Colloque (7e : 1986 : Montréal, Québec et Rimouski).
Montréal : Méridien, 1989, 246 p.

Collection : Gérontologie

Mots-clés principaux
:
Sexualité
Congrès, conférence, colloque, symposium

Mots-clés secondaires : Activité physique ; Adaptation psychologique ; Condition sociale ; Éducation ; Hébergement ; Intervention ; Ménopause ; Recherche ; Respect de la personne ; Santé mentale ; Vieillissement

Résumé :

Pourquoi sommes-nous des êtres sexués ? La réponse est évidente : nous sommes sexués pour permettre la procréation. Mais le fait que l'on se réfère avant tout à la fonction reproductrice de la sexualité est peut-être au coeur de la problématique de la sexualité humaine en général, puis de la sexualité du 3e âge en particulier.

En contraste avec les animaux, les humains vivent bien plus longtemps après avoir perdu la capacité reproductrice, sans pour autant perdre l'appétit sexuel. Aussi pouvons-nous songer que la sexualité humaine comprend la fonction de reproduction tout en la dépassant.

Il a été démontré que la capacité de réagir à une stimulation sexuelle et d'atteindre l'orgasme demeure jusqu'à un âge très avancé. La personne vieillissante perd sa sexualité parce qu'elle est malade, parce qu'elle est veuve ou parce qu'elle perd son intimité quand elle est prise en charge en institution.

L'expression sexuelle n'est pas indispensable à la survie personnelle, mais elle compte pour beaucoup dans la qualité de la vie à tout âge. Par elle on comble des besoins d'appartenance, d'affection et d'estime de soi.

Illustrations : graph.
Langue : Français
Doc n° : 24135 ISBN / ISSN : 2920417606
NumRec : 2413503
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM