Audio-Vidéo

En ligne (disponible) - Audio-Vidéo
Liberté 85 / réalisation SÉRODE, Anne ; MILLER, Solveig.
Montréal : Radio-Canada, 2006.
Durée : 23 min., 20 s. Type et support : en ligne
http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/enjeux/niveau2_...

Lieux géographiques
: Québec (province), Canada, Danemark

Mots-clés principaux
:
Vieillissement démographique
Retraite
Financement
Âge de la retraite

Mots-clés secondaires : Hébergement ; Soutien à domicile ; Retour au travail ; Espérance de vie ; Retraite graduelle ; Rendement ; Influence (psychologie) ; Bénévolat

Résumé :

Dans le Québec d'aujourd'hui, 15 % de la population a plus de 65 ans. D'ici une vingtaine d'années, cette proportion aura presque doublé. Avec l'espérance de vie qui s'allonge, on verra de plus en plus de têtes grises. Il faut ajouter à cela le faible taux de natalité: 1,7 enfant par famille. Le vieillissement de la population québécoise en inquiète plus d'un. Qui financera les services publics? Le défi est de taille. Si, en ce moment, il y a cinq travailleurs pour un retraité, dans une vingtaine d'années, il n'y en aura que deux.

Lors du congrès 2006 de l'American Association for the Advancement of Science, le chercheur Shripad Tuljapurkar a avancé que, dans un proche avenir, les travailleurs devront être sur le marché de l'emploi jusqu'à environ 85 ans. Liberté 55, une imposture? Si 50 % des enfants qui naissent aujourd'hui vivent jusqu'à 100 ans, tel qu'on le prévoit, comment imaginer travailler 35 ans pour financer 45 ans de retraite? Une équipe d'Enjeux s'intéresse au phénomène. Elle a notamment étudié l'expérience danoise.


Le modèle danois

Le Danemark est aussi aux prises avec le vieillissement de sa population. Ce petit pays a une longueur d'avance sur le Québec dans ce domaine. L'équipe d'Enjeux a accompagné, là-bas, une délégation québécoise, venue s'inspirer des solutions danoises. La mission était organisée par le Conseil des aînés du Québec et la Fédération internationale du vieillissement.

Nous avons notamment visité un centre d'hébergement pour personnes en perte d'autonomie. Un endroit bien différent de ce qu'on trouve au Québec. Le centre est divisé en petites unités de huit résidents, avec une cuisine commune.

Idel Vitagliano

Les Danois font beaucoup d'efforts pour maintenir les personnes âgées à domicile le plus longtemps possible. Nous avons rencontré Idel Vitagliano, 70 ans. Cette dame vit seule chez elle. Depuis son accident cérébral, survenu il y a quelques années, elle ne peut ni se laver, ni s'habiller, ni même se lever seule. Mais elle reçoit quotidiennement quatre visites du CLSC. Et la municipalité lui a offert une sonnette d'alarme pour les urgences.

Le Danemark a aussi créé une structure unique, qui donne du poids aux personnes âgées. Un conseil des aînés, dans chaque municipalité, a pour rôle d'influencer les décisions, notamment en matière de santé et de services sociaux. Ce modèle danois a beaucoup plu à la délégation québécoise, surtout à Georges Lalande, président du Conseil des aînés du Québec: « Il faudrait que chaque village ait ce type de conseil des sages. C'est [faisable] chez nous. »


Repousser l'âge de la retraite

À cause du nombre grandissant de personnes âgées, le gouvernement danois envisage sérieusement de différer l'âge légal de la retraite. La ministre danoise des Affaires sociales, Eva Kjer Hansen, en a parlé dans le cadre de la 8e Conférence mondiale de la Fédération mondiale du vieillissement, qui se tenait à Copenhague au printemps dernier.

Robert Holzman, de la Banque mondiale

D'autres pays ont commencé à relever l'âge officiel de départ à la retraite. L'Allemagne, tout comme le Danemark, prévoit le hausser de 65 à 67 ans. Aux États-Unis, c'est déjà chose faite. Au Japon, l'âge de la retraite passera progressivement de 60 à 65 ans.

La Banque mondiale, présente à la conférence, se préoccupe, elle aussi, du vieillissement de la population. Il faut réorganiser les programmes de retraite, croit Robert Holzman, directeur de l'Unité de protection sociale de la Banque mondiale.

Aujourd'hui, l'espérance de vie des Québécois est de 80 ans. L'État doit donc débourser davantage. Doit-on se préparer à travailler plus longtemps et commencer à rêver de Liberté 85?


Type et support : en ligne
Langue : Français
Doc n° : 27874
NumRec : 5790203
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM