Article

(disponible) - Article
Conséquences cardiovasculaires et économiques du régime hyposodé / LARRAYADIEU, A..
Age & nutrition, 2011, vol. 22 (1), p.3-5.


Lieux géographiques
: France

Mots-clés principaux
:
Sodium
Régime thérapeutique restrictif
Système cardiovasculaire
Coûts de la santé

Mots-clés secondaires : Tension artérielle ; Accident vasculaire cérébral

Résumé :

Le régime alimentaire américain est riche en sel. L'objectif de l'étude était de décrire, par simulation informatique, les conséquences cardiovasculaires et économiques d'un régime réduit de 3 g/j en sel, auprès d'une population de sujets âgés de 25 à 84 ans. Les résultats ont montré une diminution de l'incidence des maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez tous les sujets. En revanche, la diminution de la mortalité globale était peu significative chez les sujets âgés. Par ailleurs, les économies de santé étaient de 10 à 24 milliards de dollars par an. En conclusion, une modeste diminution des apports sodés pourrait réduire significativement l'incidence des maladies cardiovasculaires. Les bénéfices chez le sujet très âgé sont cependant discutables.

Langue : Français
Doc n° : 27891
NumRec : 5795603
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM