Monographie

En ligne (available) - Monographie
Développement, mise à l'essai et évaluation d'une intervention de pratique réflexive avec des infirmières oeuvrant auprès de personnes âgées hospitalisées / Dubé, Véronique.
Montréal : Université de Montréal, Faculté des sciences infirmières, 2012, xviii, 328 p.

https://papyrus.bib.umontreal.ca/jspui/bitstream/1866/8... (13-02-2013)
File format : Adobe Acrobat PDF
Copyright : Cette oeuvre est protégée par un droit d'auteur. Elle ne peut être reproduite qu'à des fins d'études privées ou de recherche et seulement si la source est mentionnée.

Lieux géographiques
: Quebec (province), Canada

Descriptors
:
Nursing intervention
Nursing models and theories
Geriatric nursing care
General and specialized care hospitals
Attitude
Nurse-patient relations


Résumé :

Cette recherche visait à développer, mettre à l'essai et évaluer les effets d'une intervention de pratique réflexive (IPR) avec des infirmières oeuvrant auprès d'aînés hospitalisés. Fondée sur la théorie du Human Caring de Watson (1979) et sur le modèle de réflexion structurée de Johns (2006), l'étude a été réalisée au moyen d'un devis mixte. Le développement et la mise à l'essai de l'IPR ont été réalisés au moyen d'une approche qualitative de type recherche-action. L'évaluation de l'intervention a été effectuée à l'aide d'une approche qualitative et d'une approche quantitative de type quasi-expérimental avec groupe de comparaison (GC). Au terme de l'IPR, les infirmières étaient invitées à décrire les retombées perçues de cette intervention, soit les habiletés et les savoirs infirmiers développés suite à une pratique réflexive (PR), ainsi que leur perception de la PR comme moyen d'amélioration de leur pratique professionnelle. De plus, comparativement à un GC, trois hypothèses étaient formulées : les infirmières du groupe expérimental (GE) ayant bénéficié d'une IPR amélioreraient significativement leurs attitudes et leurs connaissances à l'égard des aînés; identifieraient davantage d'interventions infirmières adaptées à la clientèle âgée hospitalisée, et obtiendraient un niveau de réflexion supérieur. L'étude a été effectuée auprès de 43 infirmières (GE = 22; GC = 21) travaillant dans un centre hospitalier universitaire. L'IPR s'est déroulée sur une période de 22 semaines. Elle comprenait huit ateliers thématiques d'une durée de 75 minutes chacun, dispensés aux trois semaines, combinés à des lectures et à des exercices individuels. L'IPR portait sur trois thèmes centraux du séjour hospitalier des aînés : la médication, la mobilisation et la planification du congé. Des données qualitatives et quantitatives ont été colligées par le biais de questionnaires ouverts (vignettes, écrit réflexif) et standardisés (Kogan's Attitudes Toward Old People Scale, Palmore's Facts on Aging Quiz) pré et post intervention pour les deux groupes. Les infirmières du GE ont également complété un questionnaire sur l'expérience de la PR et certaines d'entre elles ont participé à des groupes de discussion focalisée. Une analyse de contenu thématique, selon l'approche de Miles et Huberman (2003), a été réalisée sur les données qualitatives, alors que des tests de classement de Wilcoxon ont été effectués sur les données quantitatives. Les résultats soulignent que les infirmières ont développé différentes habiletés nécessaires à une PR telles que l'introspection, l'ouverture aux autres et l'analyse critique. Les participantes reconnaissent que l'IPR leur a notamment permis de développer des savoirs empirique, éthique, esthétique, personnel et émancipatoire. De plus, elles perçoivent que l'IPR est un moyen d'amélioration de la pratique professionnelle puisqu'elle peut, entre autres, contrer la routinisation des soins. Par ailleurs, comparativement au GC, les infirmières du GE ont amélioré significativement leurs attitudes et leurs connaissances à l'égard des aînés. Cependant, aucune différence significative entre le GE et le GC n'a été révélée suite à l'IPR quant au nombre d'interventions adaptées aux situations vécues par les aînés hospitalisés et au niveau de réflexion atteint. Les hypothèses de recherche ont ainsi été partiellement soutenues. Cette étude démontre le potentiel d'une IPR comme approche de développement professionnel novateur qui valorise l'expérience des infirmières, tout en leur permettant de modifier positivement leurs attitudes à l'égard des aînés et d'ajuster leurs connaissances aux besoins de cette clientèle hautement fragile et vulnérable.

Directrice de recherche : Francine Ducharme

Language : Français
Doc n° : 30116
NumRec : 6430103
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

available
Reservation
To reserve this document, you must log in first.


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM