Article

(disponible) - Article
Une décennie d'avancées en prévention du vieillissement : synthèse de plus de 10 années de suivi de la littérature scientifique et médicale (2002-2013). Partie II / HAMON, Gilles ; [et al].
La revue de gériatrie, 2015, vol. 40 (2), p. 93-108.

http://www.revuedegeriatrie.fr/index.php (27-05-2015)

Lieux géographiques
: Recherche sur le vieillissement, État de la recherche, Habitude de vie

Résumé :

Après plus de 10 années de suivi de la littérature internationale consacrée à la gérontologie et la gériatrie, les auteurs ont pensé qu'il pouvait être intéressant de faire un bilan des principales avancées. Les travaux publiés au cours de la décennie écoulée ont confirmé l'importance du mode de vie dans le maintien de toutes les grandes fonctions et plus particulièrement des fonctions métaboliques, du système cardiovasculaire, de la mobilité et des fonctions cognitives, mettant ainsi en avant le rôle de la prévention primaire et secondaire, quel que soit l'âge.
En effet, adopter des comportements favorables, même à un âge avancé se traduit toujours par des retombées bénéfiques en termes de santé, voire d'espérance de vie. Ces comportements peuvent se résumer de manière simple : une activité physique régulière, pas de tabac, une consommation importante de fruits et légumes et de graisses poly insaturées mais peu d'acides gras de type trans et de sucres rapidement assimilés, une consommation modérée d'alcool, et des activités sociales.Les études de cohorte incluant des sujets de plus de 80 ans, voire de plus de 90 ans, ainsi que celles sur les centenaires sont de plus en plus nombreuses. Tous ces travaux apportent un éclairage indispensable à la compréhension du vieillissement en lui-même ainsi que des pathologies liées à l'âge.
Plusieurs travaux ont permis d'objectiver l'intérêt de l'évaluation gériatrique globale dans l'optimisation de la prise en charge des malades, leur récupération, ainsi que le ralentissement du déclin fonctionnel. De nombreux investigateurs insistent sur la nécessité de ne plus considérer l'âge comme le seul paramètre à prendre en compte lors d'une prise de décision thérapeutique, quelle que soit la maladie dont souffre le patient. Il est encourageant d'observer un réel progrès dans la prise en charge des patients âgés, comparés aux personnes plus jeunes, en particulier dans le domaine cardiovasculaire.

Langue : Français
Doc n° : 32802
NumRec : 7042203
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM