Monographie

En ligne (disponible) - Monographie
L'économie sociale et les services de soutien à domicile au Québec : coproduction ou coconstruction? / JETTE, Christian ; VAILLANCOURT, Yves.
Montréal : Université du Québec à Montréal. Laboratoire de recherche sur les pratiques et les politiques sociales, 2009, 20 p.

http://www.larepps.uqam.ca/Page/Document/pdf_transversa... (20-10-2016)
Collection : Cahiers du Larepps ; 09-07
Format de fichier : Adobe Acrobat PDF
Droits d'auteur : Cette oeuvre est protégée par un droit d'auteur. Elle ne peut être reproduite qu'à des fins d'études privées ou de recherche et seulement si la source est mentionnée.

Lieux géographiques
: Québec (province), Canada

Mots-clés principaux
:
Soutien à domicile
Économie sociale
Politique gouvernementale
Planification de la santé et des services sociaux


Résumé :

Le cadre d'analyse utilisé dans ce texte est marqué par la distinction que les auteurs font entre la coproduction et la coconstruction des politiques publiques (Vaillancourt, 2009). Dans la coproduction, les organisations du tiers secteur participent à la mise en oeuvre des politiques publiques. Dans la coconstruction, elles participent aussi à leur élaboration (Vaillancourt, 2009).
Depuis longtemps, au Québec, les organismes du tiers secteur jouent un rôle significatif dans l'offre des services de soutien à domicile. Cette offre de services a franchi une phase cruciale de développement, en 1996, lorsque le gouvernement du Québec, à la suite d'une délibération publique déployée avec les acteurs de la société civile, a décidé d'impulser la création d'une centaine d'entreprises d'économie sociale en aide domestique (EESAD). Ces EESAD sont venues compléter l'offre de services publics de l'État québécois et participent ainsi de facto à une dynamique de coproduction des services dans un contexte de Mixed Economy incluant le tiers secteur. Mais au-delà de cette coproduction, ces entreprises cherchent à se positionner dans un processus de coconstruction avec l'État, c'est-à-dire dans un processus de construction conjointe et partenariale des politiques publiques balisant leur participation aux services d'intérêt public. L'analyse de ces deux processus montre que la situation des EESAD au Québec a oscillé, selon les périodes, entre la coproduction et diverses modalités de coconstruction. Certaines politiques budgétaires restrictives adoptées par l'État québécois ainsi que les tensions vécues au sein même des réseaux d'EESAD ont eu pour effet de freiner le développement d'un véritable processus de coconstruction, au cours des années 2000.

Langue : Français
Doc n° : 33931
NumRec : 7363003 No séquentiel : M0011174
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM