Article

En ligne (disponible) - Article
Sensibilisation au bon usage des antipsychotiques pour soulager les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence chez la personne âgée en centre de soins de longue durée (SENS-AP) / PAGÉ BÉCHARD, Catherine ; [et al].
Pharmactuel, 2018, vol. 51 (2), p. 89-98.

https://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/artic... (19-07-2018)
Droits d'auteur : Cette oeuvre est protégée par un droit d'auteur. Elle ne peut être reproduite qu'à des fins d'études privées ou de recherche et seulement si la source est mentionnée.

Lieux géographiques
: Québec (province), Canada

Mots-clés principaux
:
Symptomes psychologiques et comportementaux de la démence
Pharmacothérapie
Antipsychotique
Amélioration de la qualité


Résumé :

"Objectif : Cette étude a évalué l'impact d'une intervention multimodale sur le taux de conformité à des critères de bon usage des ordonnances d'antipsychotiques pour des patients atteints de symptômes comportementaux et psychologiques de la démence en centre de soins de longue durée.

Méthodologie : Cette étude a comparé le taux d'ordonnances conformes selon trois critères (dose adéquate en gériatrie, molécule recommandée et validité de l'indication) cinq et une semaine avant l'intervention, puis un et trois mois après celle-ci. L'intervention comprenait la distribution d'un algorithme encadrant la prescription d'antipsychotiques, des notes rédigées par des résidents en pharmacie dans les dossiers médicaux non conformes et des rencontres avec l'équipe traitante. L'analyse du taux de conformité des dossiers a été effectuée avec un modèle d'équations d'estimations généralisées.

Résultats : Des 188 utilisateurs d'antipsychotiques identifiés dans trois centres de soins de longue durée de Laval, 126 ont été inclus dans l'analyse primaire. Le suivi de ces utilisateurs a permis de décrire la conformité de leur ordonnance aux critères de bon usage. Le taux de conformité est passé de 74,6 % au temps 0 à 81,5 % au temps 1 (p = 0,240) puis à 89,5 % au temps 2 (p < 0,001 pour la différence entre les temps 0 et 2 et p = 0,031 pour la différence entre les temps 1 et 2).

Conclusion : Une intervention multimodale peut améliorer la qualité de l'usage des antipsychotiques pour soulager les patients des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence en centre de soins de longue durée."

Langue : Français
Doc n° : 35497
NumRec : 7809303
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM