Article

(disponible) - Article
Les neurostéroïdes : un rôle potentiel dans la maladie d'Alzheimer / AKWA, Y..
NPG : neurologie-psychiatrie-gériatrie : la revue du vieillissement cérébral, 2005 (26 (avril)), p. 18-22.


Mots-clés principaux
:
Maladie d'Alzheimer
Mémoire
Neurostéroïdes


Résumé :

Les neurostéroïdes neuroactifs sont synthétisés au sein du système nerveux et y régulent diverses fonctions essentielles. Les études expérimentales chez le rongeur révèlent leurs actions bénéfiques sur les performances de mémoire ainsi que leurs effets neuroprotecteurs contre la cytotoxicité induite par les acides aminés excitateurs et les peptides bêta-amyloïdes. Chez l'humain, les données dans le domaine des neurostéroïdes, bien qu'encore éparses, apportent la preuve de leur présence dans le système nerveux central et de l'existence d'enzymes stéroïdogènes impliquées dans leur biosynthèse et métabolisme. De plus, dans des échantillons de différentes régions cérébrales de patients âgés atteints de la maladie d'Alzheimer, des corrélations négatives significatives sont observées entre les concentrations basses de certains neurostéroïdes et les taux élevés des protéines bêta-amyloïde et tau hyperphosphorylée. Ainsi, les neurostéroïdes apparaissent comme de bons candidats pour la prévention et/ou le traitement de la maladie d'Alzheimer. Si la supplémentation en neurostéroïdes, en particulier sous formes galéniques bien définies, est envisageable, la stimulation de leur production endogène en modulant des voies spécifiques de la neurostéroïdogenèse cérébrale représente une stratégie nouvelle et prometteuse de neuroprotection et de restauration des déficits mnésiques.



Langue : Français
Doc n° : 19153
NumRec : 1915303
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM