Article

En ligne - Article
Preventive health care, 2001 update: screening for cognitive impairment and dementia in the elderly / PATTERSON, C. J. S. ; GASS, David.
Canadian Journal of Neurological Science, 2001, vol. 28 (Suppl. 1), S42-51.

http://www.cmaj.ca/cgi/reprint/169/3/207 (01-12-2004)
Droits d'auteur : Cette oeuvre est protégée par un droit d'auteur. Elle ne peut être reproduite qu'à des fins d'études privées ou de recherche et seulement si la source est mentionnée.

Mots-clés principaux
:
Prévention primaire
Démence
Fonction cognitive
Médecine factuelle
Recommandation


Résumé :

Abstract: Objective: To review the evidence available to support or refute the recommendation to screen for cognitive impairment (cognitive deficits which do not affect daily function) and dementia in primary care. Data Sources: Medline search using terms listed at the end of this article; consultation with experts in the field; review of other published recommendations. Study Selection: There were no articles which described a randomized controlled trial of screening versus no screening. Studies were therefore chosen which aided in the definition; natural history; interventions and outcomes including possible negative effects. Data Synthesis: No systematic synthesis was performed. Background papers were circulated to a panel of experts prior to the Canadian Consensus Conference on Dementia and conclusions endorsed by consensus. Conclusions: 1. There is insufficient evidence to recommend for or against screening for cognitive impairment or dementia. (C); 2. Memory complaints should be evaluated and the individual followed to assess progression. (B); 3. When caregivers or informants describe cognitive decline in an individual, these observations should be taken very seriously; cognitive assessment and careful follow-up are indicated. (A) (See Appendix).

Résumé: Dépistage de la dysfonction cognitive et de la démence chez les gens âgés. Objectif: Revoir les données disponibles supportant ou réfutant la recommandation de faire le dépistage de la dysfonction cognitive (dysfonction cognitive qui n'altèrent pas le fonctionnement quotidien) et de la démence dans la pratique de première ligne. Données sources: Une recherche dans la banque de données Medline au moyen des termes dont la liste est incluse à la fin de cet article; la consultation d'experts dans ce domaine; une revue des recommandations publiées. Sélection des études: Il n'y avait pas d'article qui décrivait une étude randomisée, contrôlée, de dépistage comparé à l'absence de dépistage. On a donc choisi les études qui traitaient de la définition; de l'histoire naturelle; des interventions et des résultats incluant les effets négatifs possibles. Synthèse des données: Aucune synthèse systématique n'a été faite. La documentation a été remise à un groupe d'experts avant la Conférence canadienne de consensus sur la démence et les conclusions ont été ratifiées par consensus. Conclusions: 1. Il n'y a pas suffisamment de données pour recommander ou ne pas recommander de faire le dépistage de la dysfonction cognitive ou de la démence. (cote C); 2. Les plaintes concernant la mémoire devraient être évaluées et l'individu devrait être suivi pour en évaluer la progression. (cote B); 3. Quand les aidants ou les informants décrivent un déclin cognitif chez un individu, ces observations devraient être prises très au sérieux; une évaluation cognitive et un suivi attentif sont indiqués. (cote A)



Langue : Anglais
Doc n° : 18128
NumRec : 1812803
Contient
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     



Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM