Article

(disponible) - Article
Réhabilitation auditive : les possibilités actuelles / BOUCCARA, Didier ; et al.
NPG : neurologie-psychiatrie-gériatrie : la revue du vieillissement cérébral, 2005 (30 (déc.)), p. 28-33.


Mots-clés principaux
:
Trouble de l'audition
Implant cochléaire
Aide auditive


Résumé :

Résumé :
Le diagnostic de surdité étant établi et sa sévérité précisée, il est possible de proposer, cas par cas, une réhabilitation auditive qui permettra de retrouver une compréhension satisfaisante. Schématiquement, deux éléments interviennent : le siège de l'atteinte sur les voies auditives et son intensité. Les pathologies de l'oreille moyenne (otite chronique, otospongiose...) sont habituellement à l'origine d'atteintes de la chaîne des osselets ; ces derniers peuvent être remplacés au cours d'interventions chirurgicales. Les atteintes de l'oreille interne et des voies auditives nécessitent initialement l'utilisation d'une aide auditive (audioprothèse). Les modèles numériques les plus récents permettent une adaptation précise au niveau de surdité. Dans les atteintes plus sévères, une prothèse peut être placée chirurgicalement au niveau de la chaîne des osselets : il s'agit d'implants d'oreille moyenne. Quand la surdité est sévère ou totale, la cochlée étant trop altérée, l'audition peut être réhabilitée par un implant cochléaire : un faisceau d'électrodes est introduit dans l'oreille interne. Enfin, le passage transcrânien des vibrations sonores est utilisé par le biais de prothèses à ancrage osseux, dans les atteintes sévères de l'oreille moyenne, avec une oreille interne « normale », et dans les surdités sévères ou totales unilatérales.


Langue : Français
Doc n° : 20738
NumRec : 2073803
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM