Article

(disponible) - Article
Influence du lieu de vie sur la communication des malades Alzheimer / ROUSSEAU, Thierry.
NPG : neurologie-psychiatrie-gériatrie : la revue du vieillissement cérébral, 2006 (31 (févr.)), p. 43-49.


Mots-clés principaux
:
Outil d'évaluation
Démence
Maladie d'Alzheimer
Communication
Milieu de vie
Vie à domicile
Hébergement


Résumé :

Résumé :
Notre problématique porte sur un des facteurs influençant la communication des malades atteints de maladie d'Alzheimer : le lieu de vie. Quels lieux de vie permettent aux malades Alzheimer de préserver des capacités de communication ? Nous avons pris en considération trois lieux de vie : le domicile, le Cantou (Centre d'animations naturelles tirées d'occupations utiles), et les USLD (Unités de soins de longue durée). Nos résultats ont montré que le domicile permettait aux malades Alzheimer, à tous les stades de la maladie, de mieux préserver leurs capacités de communication. En ce qui concerne les institutions, les USLD permettent aux malades d'atteinte légère et moyenne de préserver une communication meilleure que lorsqu'ils sont en Cantou, qui ne semble être favorable que pour la communication des malades au stade d'atteinte sévère.

Un certain nombre de facteurs, notamment d'ordre psychologique, peuvent expliquer ces différences.


Langue : Français
Doc n° : 20921
NumRec : 2092103
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM