Article

(disponible) - Article
Les bons gestes au quotidien / MOUREY, France ; PFITZENMEYER, Pierre.
La revue de gériatrie, 2000, vol. 25 (03 (mars)), p. 177-180.


Mots-clés principaux
:
Personne âgée fragile
Activité physique
Mobilisation
Mouvement
Anxiété


Résumé :

Chez le sujet très âgé, les effets de la non-utilisation sont redoutables sur les capacités motrices restantes et particulièrement sur les automatismes acquis. Il existe par ailleurs une tendance du soignant à se substituer à la personne âgée lors des actes de la vie courante favorisant la perte du mouvement. Ainsi chez le vieillard fragile, chaque activité de la journée, en dehors des séances de rééducation, doit être l'occasion d'une participation active. Les détails de la sollicitation au mouvement sont décrits ici pour trois situations déterminantes. Le retournement au lit, le passage assis au bord du lit, le passage assis debout et debout assis.
Seule une pratique interdisciplinaire permet à la fois la répétition des bons gestes mais aussi l'apport indispensable du désir de bouger.

Langue : Français
Doc n° : 22095
NumRec : 2209503
 

       

  Copier Permanent URL de cette page Ajouter cette page

     

disponible
Réserver
Pour réserver ce document, vous devez d'abord vous connecter


Aller vers :   IUGM    Fondation IUGM   Centre de recherche IUGM